Une série de vols dans des bateaux du port d'Arzon


Une quarantaine de bateaux de Port Crouesty, à Arzon (Morbihan), ont été victimes de vol de matériel électronique. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Une quarantaine de bateaux du port du Crouesty ont été victimes de vols de matériel électronique. Ouest-France Olivier CLÉRO.Publié le 31/10/2020 à 08h31

Quelques mois après plusieurs séries de vols dans le Morbihan, le port d'Arzon a de nouveau été victime de vols de matériel électronique dans ces bateaux. D'après les premiers éléments recueillis, les forfaits ont été commis en plusieurs fois pendant la première semaine de vacances, du 17 au 25 octobre, de jour comme de nuit. Ce sont les constatations des propriétaires au fur et à mesure des découvertes qui ont permis de commencer un début de chronologie.

Quant aux vols et au mode opératoire, ils sont similaires : des écrans (GPS, sondeurs, répétiteurs) de la marque Raymarine, démontés avec soin au tournevis, sur le pont ou dans les cabines, sans dégâts. Le port est déjà surveillé par un veilleur et un réseau de caméras de vidéoprotection. Une surveillance renforcée par des vigiles et des rondes de la gendarmerie depuis la semaine dernière. Le confinement devrait les aider à stopper la série : seuls les professionnels sont autorisés à accéder aux pontons contrairement au reste de l'année où le ou les voleurs ont pu se confondre parmi les dizaines de plaisanciers en train de bricoler sur leurs bateaux.